Coeur à corps – Emilie COLLINS

Coeur à Corps.jpg

Le résumé:
Lorsqu’elle voit partir en fumée l’atelier familial, Romane est dévastée. Charles, son petit ami, se trouvait à l’intérieur et semble être à l’origine de l’explosion, délibérément… Comment a-t-il pu en arriver là ? Certes, il était au plus mal depuis qu’Erik Barn, jeune photographe, s’était fait un nom en lui volant l’un de ses clichés. Romane est déterminée à se venger d’Erik. Elle ne s’attendait toutefois pas à découvrir un homme aussi troublant, passionné par son art…

  • Auteur: Emilie COLLINS
  • Editeur: Emoi
  • Pages: 300
  • Disponible: ici
  • Parution: 7 mars 2018

Mon avis:
Énorme coups de cœur!
Le cœur même de l’histoire, la photographie sous toutes ses formes et l’art en général. Un sujet que j’ai trouvé fascinant tellement il était bien écrit, précis et détaillé. Et la cerise sur le gâteau, ce roman est illustré par de magnifiques photos de Erge qui donnent et intensifient tout le sens du texte. Réussir à combiner l’écriture, l’illustration du roman par des photos, les thèmes omniprésents de la photographie et de la new romance, c’est juste Waouh!!! Je suis complètement bluffée. Pour moi, ce roman est une véritable oeuvre d’art et aussi une new romance merveilleuse.
Les premières lignes traitent d’un sujet qui m’a beaucoup intrigué et attiré à la fois car je l’ai côtoyé de très près personnellement mais rassurez-vous il ne dure pas longtemps dans l’histoire, il sert seulement à poser le cadre de l’histoire.
Pourquoi je dis « rassurez-vous »? Parce qu’il s’agit d’un sujet difficile dans notre société et qui reste encore tabou aujourd’hui. Il s’agit du suicide.
Charles, l’homme de Romane a fait explosé l’atelier où ils vivent ensembles et où Romane a grandit, en étant lui même à l’intérieur.
Si j’ai mis quelques instants voir quelques pages à cerner Romane et ses réactions suite à cette tragédie au début du livre, j’ai passé l’intégralité du reste de l’histoire à l’adorer et elle a été mon personnage préféré du début à la fin.
J’ai beaucoup aimé les liens très forts qui unissent Romane et ses 2 sœurs ainsi que sa mère. Une très belle vision des liens fraternels.
Mais comment ne pas s’écrouler et perdre pied lorsque ton homme, l’homme que tu pense être l’homme de ta vie et avec qui tout se passe pour le mieux, se suicide et détruit en même temps l’endroit que tu chéri le plus au monde, l’endroit où tu as grandit et où tu continu de vivre?!
Les sentiments contraires se mélangent et s’entrechoquent dans l’esprit de Romane: amour, tristesse, regrets, culpabilité, haine.
Heureusement, elle n’est pas seule pour affronter ce drame. Sa mère, ses sœurs et même l’inspecteur Cappa en charge de l’affaire, la soutiennent, la protègent et font tout leur possible pour l’aider à aller mieux et sortir de ce cauchemard.
Le choc de l’explosion a été très fort et aucun corps n’est retrouvé dans les décombres.Cet homicide laisse plusieurs zones d’ombres derrière lui que l’inspecteur Cappa s’engage à éclaircir et vite.
Mais il n’y a pas que ça…Romane, elle, sait pourquoi son homme en est arrivé là et elle sait surtout qui est le coupable de cette situation. Mais l’inspecteur Cappa, lui, n’en n’est pas convaincue.
Les 3 sœurs décident donc de venger elles-mêmes la mort de Charles et de retrouver le coupable de sa descente aux enfers, Erik.
Mais comment un mec si sexy, passionné par son métier et tellement intéressant peut-il être cette ordure qui a volé la photo de Charles et qui s’est fait un nom à sa place.
La mère des filles est dans tous ses états, elle aimerait que ses filles grandissent et qu’elles arrêtent de se mettre dans des situations dangereuses et qu’elles cessent de jouer les justicières.
Pourtant, c’est bien leur plan de rapprochement d’Erik qui va leur permettre de découvrir la vérité sur cette affaire. Même si encore une fois, leurs « petits jeux » risquent de finir par se retourner contre elles et elles risques de le regretter, en particulier Romane.
Comme quoi les apparences peuvent être trompeuses. Et comme quoi un malheur n’arrive jamais seul, il peut parfois cacher le meilleur.
Constamment tiraillée entre des sentiments contraires, Romane est perdue. Entre amour et haine son coeur balance, aussi bien pour Charles que pour Erik.
Lequel de ces deux hommes lui a-t-il montré son vrai visage?
J’ai adoré suivre la passion de la photographie d’Erik mais j’ai également adoré découvrir la passion de Romane. Comme quoi lorsque 2 artistes passionnés se rencontrent, ça peut donner une magnifique oeuvre d’art unique en son genre. Le fait que 2 personnes puissent partager tant de choses et surtout qu’ensemble ils décuplent leurs talents respectifs est vraiment magique. Qui ne rêverait pas d’être autant attiré physiquement par une personne que mentalement?
Le personnage d’Erik est un personnage que j’ai également beaucoup apprécié. Qu’est-ce que j’aurais aimé être à la place de Romane. Leur idylle amoureuse passe du blanc au noir, du noir au blanc mais Erik ne supporte pas de voir Romane triste et encore moins de la voir souffrir. Même si parfois elle a des tords, il sera toujours capable de mettre sa rancœur et sa fierté de côté pour son bonheur à elle. Alors pour un mec qui enchaîne conquête sur conquête, qui ne veut pas d’engagement et accepte seulement un ruban rose, son cœur semble lui jouer quand même quelques tours.
Enfin, le dénouement de l’histoire… Très bien ficelé. Le personnage de Charles ne m’avait pas attiré de bons sentiments dès le début du roman et ça c’est confirmé à la fin. Son personnage est parfaitement bien réfléchi, et c’est pour ça que je le déteste autant d’ailleurs. C’est bien sûr le sentiment et le rôle que l’on souhaite lui donner dans l’histoire.
Entre Erik et Romane, il y a eu des hauts, des bas, des confessions, des omissions…et ce qui les rapprochent, leurs passions, l’attirance qu’ils ont l’un pour l’autre, le sexe…
Je suis conquise par la tournure que prend leur idylle, ça fait réellement rêver.Qui a dit que mélanger vie professionnelle et vie personnelle est impossible?
Maintenant je ne peux pas vous en dire d’avantage, je ne peux que vous recommander d’aller découvrir cette magnifique oeuvre par vous même. Unique en son genre et parfaitement élaborée, vous ne pourrez que être conquis.
Mon dernier mot pour la fin. Un énorme merciii à la collection &moi pour sa confiance et de m’avoir permise de découvrir ce magnifique ouvrage qui vient se placer en tête de mes coups de cœur. Je suis vraiment admirative de tout le travail qui a dû être fourni par Emilie COLLINS, Erge et la collection &moi pour nous proposer un roman d’une telle qualité! Félicitations à vous tous !!!
Et j’espère que ce n’est que le début d’une très belle collaboration.

L’auteur:
Successivement historienne de l’art et gérante d’un hôtel, Emilie Collins est aujourd’hui diététicienne et naturopathe dans le Loiret. Elle est l’auteur des Délices d’Eve (collection &moi, 2017).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :