NUIT SANS FIN – PRESTON & CHILD

Nuit sans fin

 

Le Résumé:
À FORCE DE TROUVER DES CADAVRES SANS TÊTE…

Quel point commun entre la fille d’un milliardaire, un ancien avocat véreux, un oligarque russe… ?
Tous ont été assassinés à New York, la cité des ténèbres, la ville de la nuit sans fin.
Tous ont été décapités et leur tête a disparu, comme si l’assassin était une sorte de collectionneur morbide…

… PENDERGAST POURRAIT BIEN Y PERDRE LA SIENNE !

Selon quels critères le criminel choisit-il ses victimes ? Vincent d’Agosta, du NYPD, et l’agent spécial Pendergast, du FBI, sont sur les dents. D’autant que ce dernier pourrait bien être la prochaine cible du tueur.
Une enquête constellée de fausses pistes où intelligence et sens de la déduction seront des atouts capitaux !

« Tout comme dans Relic, leur première aventure, d’Agosta et Pendergast sont sur les traces d’un criminel diabolique. Un opus très réussi ! »
Suspense Magazine

  • Auteur: Douglas PRESTON et Lincoln CHILD
  • Editeur: Archipel
  • Pages: 374
  • Disponible: ici
  • Parution: 4 Avril 2018

 

Mon avis:
Une véritable découverte coup de cœur! C’est le premier opus que je découvre de ces auteurs et quel régal! J’ai vraiment passé un très agréable moment!
La plume commune de Preston & Child est si exceptionnelle, je suis vraiment charmée par leur écriture et pas seulement.. Je suis une fan des chapitres courts donc là j’ai été servie et conquise. Ma lecture a été très paisible grâce à ça mais aussi grâce à la fluidité, la grasse et la perfection de leur plume tout en étant toujours tenue en halène par le suspense omniprésent.

Le fil conducteur et la construction de ce thriller sont parfaitement ficelés et fluides. La lecture est prenante du début à la fin accompagnée d’un suspense unique en son genre.

A l’intérieur de ce Thriller, vous suivrez les aventures du lieutenant Vincent d’AGOSTA du NYPD, de l’inspecteur Aloysius PENDERGAST du FBI et du journaliste Bryce HARRIMANN.
Pour ceux qui connaissent déjà la plume de Preston & Child, ses personnages vous seront familliés. Les auteurs font quelques références à des précédentes enquêtes qui les ont déjà réuni et donc à de précédents livres. Mais rassurez-vous, il n’est pas nécessaire d’avoir lu leurs précédents ouvrages pour savourer celui-ci.

Le lieutenant d’AGOSTA et l’inspecteur PENDERGAST se retrouvent lorsqu’une jeune femme est retrouvée décapitée. Comme je le disais plus hauts, les deux enquêteurs ont des antécédents ensembles sur de précédentes enquêtes mais ils sont ravis de collaborer une nouvelle fois ensemble.
Toutefois, PENDERGAST ne semble pas au mieux de sa forme et il paraît très distant sur cette nouvelle affaire comme si ça ne l’intéressait pas.

Personne ne se doutait que ce meurtre serait le premier d’une longue série.
Des multiples meurtres qui révèlent un seul et unique point commun, la décapitation et la disparition des têtes des victimes. Toutes les victimes ont été assassinées à New York devenue la ville de la nuit sans fin.
Mise à part ces deux informations, rien ne lient aucunes des victimes.
Les meurtres s’enchaînent les uns après les autres sans que jamais les enquêteurs aient le temps de trouver des pistes solides concernant les mobiles des précédents meurtres. Est-ce l’oeuvre d’un seul tueur ou de plusieurs? Il s’agit là d’une des grandes questions de d’AGOSTA.
Ce dernier est toujours à la recherche de pistes pour chacun des meurtres sans réussir à en trouver une plus plausible que les autres. Ses idées fusent mais rien de concret. Pendant que PENDERGAST, lui, continue à être ailleurs, à faire comme si ces meurtres ne l’atteignaient pas. Etant connu pour débusquer le moindre indice et être l’enquêteur le plus clair voyant qui soit, c’est vraiment très surprenant de sa part.

Quel rapport peut-il bien y avoir entre ces meurtres dont les victimes n’ont aucun point commun? Qui sera capable de démasquer ce tueur qui ne commet aucune faute?

L’enquête stagne au plus haut point malgré l’enchaînement des meurtres qui lui ne s’arrête pas. L’inspecteur Pendergast n’a aucune explication ni même hypothèse à fournir aux citoyens de New York. C’est le journaliste Bryce HARRIMAN qui est le premier a offrir une piste plausible à la population New Yorkaise sur le coupeur de tête.
Pendant que d’AGOSTA cherche un, deux voir trois tueurs, HARIMANN, lui, convainc la population et même d’Agosta lui même qu’il y a un seul et unique tueur avec un seul et unique mobile.
La théorie d’Harriman est totalement plausible et crée des réactions en force de la population. Un petit peu comme si le tueur était une sorte de vengeur masqué à qui la population était vouée d’admiration.
Ce qui permis à Harimann de se faire un nom et une place dans sa profession. Mais pour combien de temps?

C’était sans compter que le découpeur de tête refasse une victime supplémentaire qui cette fois-ci ne rentrait pas du tout dans le moule de la théorie d’Harimann. Après avoir touché les étoiles avec son article « le coupeur de tête démasqué », Harriman a aussi signé sa descente aux enfers, bien pire qu’il n’aurait pu l’imaginer dans ses pires cauchemars.

Les meurtres continuent à se poursuivre et les fausses pistes aussi. D’AGOSTA n’a jamais autant piétiné de sa vie. Le coupeur de tête ne cesse de sévir, la théorie d’HARIMANN est tombée à l’eau et la dernière victime en date sème encore plus le trouble dans cette interminable enquête. D’AGOSTA est dans le néant, il continue d’imaginer des théories qui ne tiennent pas la route et que PENDERGAST balaie d’un seul coup d’un revers sans lui fournir plus d’explications.
Mais après toutes ces années PENDERGAST n’a pas changé, il a ses propres théories et d’AGOSTA le sait. PENDERGAST n’est pas du genre à partager. Lorsque PENDERGAST décide de enfin de s’investir dans cette affaire il garde ses théories pour lui et mène sa propre enquête seul de son côté. Mais c’est bien cette attitude qui va les mener jusqu’au coupeur de tête.

En ressortiront-ils vivants? PENDERGAST dispose-t-il toujours de son sens de déduction si développé?

La plus meilleure partie de ce thriller est celle-ci, celle où PENDERGAST commence à s’activer sur l’enquête et que l’on sent le dénouement approcher petit à petit. Le moment où PENDERGAST se met à avoir des suspicions et à suivre ses propres idées, c’est là que toute l’histoire prend son sens, que le rythme s’accélère et que les détails sordides arrivent.
A aucun moment, je n’ai pu imaginé le type de dénouement qui allait arrivé. Et surtout, quel dénouement! C’est vraiment l’effet WAHOU pour moi, je suis plus que bluffer et en réelle admiration face à cette brillantissime fin!
Je ne trouves même pas les mots tellement je suis fan de ce qu’on pu inventer ces deux plumes ensemble. C’est magistralement bien écrit et construit, je m’y voyais vraiment. J’étais comme spectatrice de cette fin d’enquête hors norme. Et qu’est-ce j’avais peur de savoir comment tout ça allait se finir!

Un dernier mot pour la fin. Vous vous serez vite rendu compte que j’ai beaucoup aimé le personnage de PENDERGAST mais pas seulement..j’ai aussi été conquise par la psychologie du coupeur de tête dans le dénouement. 

Maintenant, je ne peux vous conseiller qu’une seule et unique chose, c’est de vous procurer très vite ce spectaculaire spécimen et de le découvrir par vous même! Car c’est une véritable mine d’or que je vous propose! Je suis loin de vous avoir tout dit..
L’auteur:
Depuis Relic (1995), Douglas Preston et Lincoln Child forment l’un des duos d’auteurs les plus connus du suspense. Ensemble, ils ont signé 24 romans, dont 17 mettant en scène l’inspecteur Aloysius Pendergast du FBI, le Sherlock Holmes des temps modernes. Tous ont paru à l’Archipel.

Publicités

6 commentaires sur “NUIT SANS FIN – PRESTON & CHILD

Ajouter un commentaire

  1. Ce n’est pas vraiment le genre de livre que j’aime lire en général haha.. 😛 moi je suis un peu plus roman girly mdr 🙈 ou science fiction aussi ! Mais j’ai du mal avec les livres un peu policier

    J'aime

  2. Hello, j’adore les thrillers ! Et franchement, le synopsis me paraît carrément cool ! Il me donne très envie de lire le livre et je pense le rajouter dans ma PAL. Merci pour cette belle découverte. Bonne continuation

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :